carre-noir

 

     Je voulais absolument vous parler par écrit de cette lecture à voix haute...

     Expérience un peu inhabituelle mais ô combien incroyable. Dans le cadre de Lille3000, j'ai eu la chance d'assister à ce spectacle, gratuit.

     Dès notre arrivée, nous nous rendons à l'étage d'un batîment plongé dans la pénombre. Au bout du long et lugubre couloir, une porte inquiétante nous attend. Nous l'empruntons. Celle-ci nous mène à des escaliers complètement embrumés et, à l'aide de petites enceintes, de drôles de bruits se font entendre...cris, gouttelettes d'eau... Où nous mènent ces marches? Que va-t-il se passer? La réponse ne se fait pas attendre puisque deux personnes nous attendent devant une grande pièce sombre et froide. Elles ne parlent pas mais nous prennent par la main pour nous faire assoir. Une fois installés, nous plaçons un masque devant nos yeux. Quelques minutes d'attente encore et la lecture commence...

     Cette expérience est la première en la matière et à été riche d'émotions. Plongés dans le noir, l'ouïe vole momentanément la vedette à un autre sens qu'est la vue et le conteur nous plonge dans une atmosphère fantastique avec un talent incommensurable. L'auditeur se retrouve en communion avec le lecteur mais également avec lui-même, explorant alors les moindres recoins de son imaginarium...

     Ne réfléchissez-pas trop longtemps avant de découvrir et faites-moi confiance, vous pouvez y aller les yeux fermés...

 

     Mais qui de mieux que les artistes de la Compagnie HomeTheatre eux-mêmes pour vous en parler?

    "Avec Des mots dans le noir, la Cie Home Théâtre invite le public à vivre une expérience singulière, intime et collective, sonore et littéraire...
Tous les spectateurs sont invités à se bander les yeux pour écouter des nouvelles fantastiques lues à voix haute par un comédien accompagné par un musicien.
Avoir un sens occulté augmente proportionnellement la sensibilité des autres... Pythagore donnait cours derrière un rideau afin que ses disciples ne soient pas influencés par la vision de l'enseignant. Les amateurs de vin ont l'habitude, pour mieux les apprécier, de goûter les vins en cachant les bouteilles afin ne pas être influencés dans leur dégustation.
En choisissant de s'ôter soi-même la vue dès le début du spectacle à l'aide de bandeaux, l'auditeur est invité à plonger dans une écoute profonde, intérieure. Il peut ainsi s'immiscer dans les univers singuliers et étranges de maîtres du fantastique : Buzzati, Maupassant, Kafka, Harms, Cortázar...
Des mots dans le noir... pour mieux les apprécier, les yeux fermés !"

 

http://www.lecture-conte.fr/mots-noir.php (site de la création "Des mots dans le noir" par la compagnie HomeTheatre).

Je vous conseille d'écouter "Le rêve de l'escalier", de Dino Buzzati dans la rubrique Audio).